Dialecte et patois

Publié le novembre 20, 2016 dans Divers

Dialecte et patois

L’histoire de l’Alsace et de la Lorraine nous apprend que les frontières linguistiques ne correspondent pas toujours aux frontières des états.

La question du langage en Alsace et en Lorraine est complexe parce que les frontiéres administratives ont souvent varié au fil du temps alors que les frontières linguistiques sont beaucoup plus stables.

Une distinction est communément faite entre dialecte et patois. On appelle dialecte la variété régionale d’une langue, alors qu’un patois est, à l’intérieur d’un dialecte, un parler spécifique à une région délimitée.

L’alsacien est un dialecte alémanique qui est rattaché à l’allemand supérieur (Oberdeutsch). Il faut imaginer que l’Allemagne est un état fédéral qui compte pratiquement autant de dialectes que de régions ou « Länder »: dialecte badois, bavarois, bas-saxon, frison ou berlinois. L’alémanique était le langage des Alamans qui ont peuplé la région dès le 4ème siécle.

Dans le nord de la Moselle, au Luxembourg, en Sarre, en Rhénanie-Palatinat et dans le nord de l’Alsace (Alsace bossue et région de Wissembourg), les dialectes n’ont pas comme origine l’alémanique, mais le francique. C’est le cas du dialecte ouest-mosellan et du luxembourgeois, du dialecte est-mosellan ou des dialectes rhénan.et sarrois. Le francique, comme son nom l’indique, est d’origine franque. C’est le langage des Francs qui ont envahi l’Europe au 5ème siècle qui est son origine.

Les dialectes germaniques d’Europe continentale

  • Bas-allemand (Niederdeutsch)
    • frison (Friesisch)
    • bas-francique (Niederfränkisch): flamand, néerlandais (hollandais)
    • bas-saxon (Niedersächsisch), parlé dans le nord de l’Allemagne.
  • Moyen-allemand (Mitteldeutsch)
    • moyen-francique (Mittelfränkisch)
      • francique ripuaire
      • francique mosellan
      • francique luxembourgeois
    • francique rhénan (Rheinfränkisch)
    • thuringien (Thüringisch)
    • saxon supérieur (Obersächsisch)
    • silésien (Schlesisch).
  • Allemand supérieur (Oberdeutsch)
    • francique méridional (Süd-Fränkisch)
    • francique oriental (Ostfränkisch)
    • alémanique (Alemannisch):
      • souabe (Schwäbisch)
      • bas-alémanique (Niederalemannisch), nord de l’Alsace
      • haut-alémanique (Oberalemannisch), sud de l’Alsace, Suisse
    • bavarois – nord, moyen ou sud-bavarois (Nord-,Mittel-, Süd-Bayerisch)
Bibliographie
  • Dialectionnaire – dictionnaire dialectal, Claude Guizard, Jean Speth, 1992, Editions du Rhin.
  • Précis pratique de grammaire alsacienne, Alphonse Jenny, Doris Richert, 1984, Istra, Strasbourg.
  • La langue perdue des Alsaciens – Dialecte et schizophrénie, Pierre Kretz, 1995, Saisons d’Alsace Editions
  • La Lorraine francique, Daniel Laumesfeld, 1996, l’Harmattan

En savoir plus